Polémique Besson / Carpenter : hommage, plagiat ou contrefaçon ?

Le tribunal de grande instance de Paris a condamné le 7 mai 2015 Europacorp (la société de Luc Besson) à dédommager John Carpenter, le scénariste et la société de détentrice des droits de New York 1997, pour contrefaçon. Le tribunal a estimé que le film co-écrit et produit par Luc Besson Lock Out présente trop de similitudes avec celui de John Carpenter.


Cette décision est sans précédent et pourrait avoir de lourdes conséquences sur les notions de droit d’auteur, copyright et sur la liberté de création dans l’industrie cinématographique et probablement au-delà.


Nous avons visionné les deux films pour comprendre sur quoi le tribunal s’appuyait pour rendre son verdict. Nous allons essayer de montrer en quoi les films bien que similaires en surface, sont en fait très différents dans le détail. Il vous faudra donc accepter d’être « spoilé » si vous voulez nous suivre dans les coulisses des scénarios de ces deux films.


LA SUITE ICI : www.leblogducinema.com

Écrire commentaire

Commentaires : 0