à découvert

un court métrage de 5mn30

Mr. Melville est seul pour fêter son anniversaire... Le vieux monsieur redoute de sortir, mais un rayon de soleil le décide finalement à risquer l'aventure. Alors qu'il pense trébucher sur un cadeau tombé du ciel, Mr. Melville est mis devant l'opportunité de donner plutôt que de recevoir.

Vous voulez soutenir le film ?


Le mieux est sans doute que je vous raconte une petite anecdote de tournage, car c'est un de ces détails qui m'a permis de comprendre véritablement de quoi "à découvert" parle. Parfois on écrit des films, un peu obsédé par des images ou des dialogues, et ce n'est qu'ensuite qu'on arrive à cerner ce qu'il y a dessous. On venait donc de terminer la première journée de tournage, en extérieur. Un temps horrible, pas du tout ce qui était annoncé par la météo. Une pluie en continue pendant des heures, quelques éclaircies durant lesquelles on devait se précipiter de filmer. Plus la lumière baissait et plus chacun stressait de ne pas pouvoir finir cette partie essentielle du film.

Bien que je ne sois pas superstitieux, je commençais à croire que c'était peut-être un signe que je ne devais pas faire ce film. Il faut imaginer qu'on sortait d'une semaine de temps superbe, et que dès le lendemain il a de nouveau fait un soleil magnifique...

 

Mais en pointant le nez dehors le lendemain pour filmer la seconde partie, j'ai trouvé dans la rue un billet de 50 euros. C'est déjà assez improbable, mais si vous avez déjà vu le film, vous comprenez à quel point j'ai halluciné. Le plus important toutefois est peut-être ce que j'ai décidé de faire du billet.

 

Vous voulez visionner le film complet à sa sortie ?


Vu le scénario du film "à découvert", il m'est apparu comme une évidence que je ne pouvais pas le garder ou le dépenser. Je l'ai donc donné à une personne qui m'a aidé depuis plusieurs mois sur le projet. Sur le papier ça peut paraître irrationnel, mais au fond l'acte même de donner quelque chose sans attendre en retour quoi que ce soit est totalement illogique... tout en étant essentiel !

 

On a tous remarqué que l'époque n'est pas très propice à la solidarité, pourtant des initiatives solidaires ne cessent d'émerger et de tenter de résister à cette tendance du renfermement sur soi. Voilà de quoi parle vraiment "à découvert", ce petit mystère au fond de nous tous qui survit encore, plus fondamental que les logiques froides qu'on veut nous imposer. J'ai choisi de faire ce film avec le peu de moyens que j'avais à ma disposition et grâce à la contribution bénévole de plusieurs comédiens et techniciens, sans qui il aurait été impossible d'aller plus loin.

Aujourd'hui vous pouvez voir le film gratuitement dans sa version raccourcie sur le site du concours Nikon, mais il nous est impossible d'envoyer le film à des festivals sans votre aide. Du temps de la pellicule, les courts métrages étaient beaucoup moins abordables dans leur conception, il y avait donc beaucoup moins de réalisateurs capables d'envoyer leurs films en festivals. Aujourd'hui l'offre d'images est telle que beaucoup de fesgvals demandent des frais d'inscription, qui peuvent parfois aller jusqu'à 40 ou 50 euros. Sans sélection en festival, le film est condamné à être étiqueté par les professionnels comme « amateur ». C'est sans doute dommage, mais les producteurs et distributeurs conçoivent Internet comme « sans valeur ».

Si vous avez été touché par notre film et que vous pensez qu'il mérite mieux, vous pouvez faire un don à notre association afin de l'amener à la prochaine étape participer au projet en intégrant la diffusion de à découvert lors de vos évènements.


Vous pouvez visiter la page de financement participatif pour voir les visages de notre équipe, apprendre à connaître qui sont les personnes qui ont donné bénévolement de leur temps et de leur énergie pour rendre possible cette aventure.... dont j'espère vous ferez partie aussi !

 

Thomas Coispel, réalisateur de "à découvert"

Commentaires : 0

En recherche d'un producteur

- Talons hauts (20mn - Thriller / Drame). Scénario accompagné par la Maison du Film Court, sélectionné dans le dispositif Paper to Film. La même journée, Aurélia doit trouver une babysitteur pour sa fille alors qu'elle tente de se disculper d'un scandale qui touche la grande société où elle travaille.

Films en cours d'écriture

- Les fins limiers dorment dehors (90mn - Thriller / Drame). Sélectionné dans le dispositif Paper to Film. Un SDF amnésique enquête sur son identité.

 

- Passe décisive (15mn - Comédie dramatique). Co-écrit avec Thomas Mazingue et Brice Massée.

Ninon est une jeune diplômée en école de commerce. Elle est prête à mener l'équipe de foot de son père à la débâcle, dans le seul but de démontrer l'efficacité de ses méthodes de management.

 

- Camargue (90mn - Western / Drame).

 

Pour plus d'informations, merci de me contacter directement à thomas.coispel[at]gmail.com

Tous les projets ont fait l'objet d'un dépôt à la SACD.

Films réalisés

redemption - Thriller / Romance

Sélectionné au festival Independent Days 17 à Karlsruhe (Allemagne), SEMI-FINALIST - The Independent Film Collaborative ( IFC ) - 2017

A special agent tries to persuade his lover - an agent too - he deserves a second chance, but she has evidences he cheated on her and betrayed their country.

 

With Aurélia Khazan, Peter Lamarque, Aleksandra Yermak, Thomas Pariset, Marco Noirtault.

Assistant director : Jessica Hébert

Camera Operator : Aurélien Cantie

Sound by Jérémy Bussolaro, David Coupan & Simon Rouhier / Make-up by Sophie Dauchez

Je suis encore là - Drame

Dans un bar étrange, un homme ressasse ses souvenirs. Il semble comme piégé dans les limbes.

Avec : Jérôme Feigean, Alice Laumier, Yan Roussel, Valery Bou, Guillaume Poultorak et Seriozha Wickramanayake. / Assistante réalisatrice : Jessica Hébert / Chef opérateur : Grégory Combes / Ingénieur du Son : Camilla Tomisch / Musique : Romain Jamet
Merci à Justine Guilhem, Blueberry Pierrel à Adèle Flaux, George et les membres du PCF 20ème pour leurs locaux.
Merci à tous cette formidable équipe qui a accepté de travailler bénévolement et dans l'urgence du concours Nikon 2013